Soyez plus égoïste !

Soyez plus égoïste !


Dans le domaine spirituel, « Sois plus égoïste » ne se dit pas. Vous entendrez plutôt :  choisis-toi, priorise-toi, mets tes besoins en premier, etc. Finalement, se sont toutes des expressions qui veulent dire la même chose : pense à toi, sois plus égoïste.

Les personnes égoïstes ont raison de l’être

Dans mon cheminement, je jugeais les égoïstes, je dénigrais ce trait de caractère. Pour moi, c’étaient de mauvaises personnes. Avec le temps, je me suis rendu compte que c’est moi qui n’étais pas assez égoïste et que ces personnes avaient raison de penser à soi et prioriser leurs besoins. Ce déclic était très important pour moi et m’a permis de mieux accompagner mes clients. Beaucoup de personnes qui viennent me voir sont à ce stade dans leur cheminement, où elles pensent constamment à satisfaire les autres et s’oublient complètement.

Si vous êtes dans cette situation, je souhaiterais que vous preniez le temps de réfléchir à la question suivante : comment parviendrez-vous à être heureux/heureuse, si vous vous oubliez complètement ? Si vous mettez les besoins de l’autre en premier ?

Et la réponse est… Ce n’est pas possible !



« Je ne veux pas être comme Donald Trump »

Lorsque je conseille des personnes de devenir plus égoïstes, elles me répondent souvent « Hors que question, je ne veux pas être comme Donald Trump ! » ou « Je ne veux pas être un pervers narcissique ».

Mais ce n’est pas ce que je vous demande non plus. Donald Trump est à l’extrême du continuum. Je ne pense pas qu’il soit possible d’être aussi égoïste que lui de toute façon ! Par contre, si vous êtes constamment à l’autre bout de l’extrême, ne pensant qu’aux autres et négligeant vos besoins, vous serez malheureux/malheureuse.

Ce que je vous recommande, c’est de vous placer au centre du continuum de l’égoïsme. Au centre, nous sommes plus équilibrés. Au centre, nous pouvons aussi plus facilement nous déplacer sur le continuum pour être un peu plus égoïste lorsque l’on a besoin de prendre soin de soi, ou être un peu moins égoïste lorsqu’on veut prendre soin de l’autre.


Si vous ne pensez pas à vous, qui le fera ? 

Toujours pas convaincu ? J’ai une autre question pour vous : si vous ne pensez pas à vous, qui le fera ?

Si votre réponse est : mon mari, ma femme, mes enfants… vous vous trompez ! Ce n’est pas à eux de penser à vous, c’est d’abord à vous de penser à vous-même.

Mon fils m’a appris énormément de choses à ce propos. Quand nos enfants sont bébés ou en bas âge, ils ne pensent qu’à eux. Ils refusent de prêter leurs jouets en général. Il vous faudra être un peu manipulateur et débattre avec eux pour les convaincre d’emprunter leurs jouets à leur ami pour quelques minutes. Lorsqu’ils veulent que vous jouiez avec eux, ils insisteront jusqu’à ce que vous cédiez, même si vous êtes fatigués ou avez du travail. Avec l’âge, nous leur apprenons à s’oublier, à être « gentil », nous consolidons en eux la croyance qu’être égoïste est un trait indésirable, honteux.  Nous les manipulons pour qu’ils oublient leurs besoins et qu’ils pensent aux besoins des autres en premier. Par exemple, votre enfant ne veut pas dire bonjour à un inconnu et vous lui répliquez : « Si, si, sois sympa, sois un enfant gentil, dis bonjour à la vieille dame. ». Et l’enfant a honte, il veut être gentil, il dit bonjour à la dame. Ceci a des impacts catastrophiques car cet enfant grandira pour devenir un adulte qui s’oublie, qui ne pense qu’aux besoins des autres, qui a plus de chance de se retrouver dans des relations toxiques. 95% des personnes qui viennent me consulter sont dans cette situation. Je vous invite donc à refléter sur votre éducation, la source de vos blocages et la dynamique entre vos parents.


Pour réussir en couple, il faut être égoïste

Une autre raison pour devenir plus égoïste est le bonheur en couple. Une étude a démontré que pour réussir en couple, il faut pouvoir demander à l’autre de satisfaire nos besoins. La raison est que « être aimé » a un sens différent pour chacun. Nous avons tous des besoins différents en termes de gestes d’affection, pour nous sentir aimés. Pour certains, se sentir aimé passe par le toucher, pour d’autres c’est les compliments qui comptent ou encore les expériences vécues ensemble (voyages, sorties, etc.), et la liste est infinie. Il est donc indispensable de connaître vos besoins et de les exprimer pour avoir une relation amoureuse qui fonctionne.

Ainsi, pour pouvoir être réellement heureux, il faut une petite dose d’égoïsme. Il faut penser à soi, connaître ses besoins et les communiquer clairement aux autres.

Et vous, quels sont vos besoins ? Quelles sont vos envies ? Qu’est-ce qui vous empêche de les exprimer ?


Thierry Zibi
Votre guide pour Sortir Grandi d’une relation toxique
Formation en ligne: Pour Sortir Grandi d’une Relation Toxique
thierry@thierryzibi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Sous-total
$0.00
Total
$0.00
Continuer les achats
0
Retour haut de page