Retrouvez votre confiance après avoir vécu une relation toxique

Dans cet article je vous propose 8 points pour retrouver votre confiance après une relation toxique.

1, Faire l’état des lieux de l’avant- et l’après-relation

La première chose dont il faut prendre conscience c’est la confiance ou le manque de confiance que vous avez : quelle était la situation avant la relation ? Avant la relation, c’était quoi votre niveau de confiance ? Après la relation, est-ce que vous avez toujours confiance en vous ou ça a changé ?

 

 

2, Noter le niveau de confiance en soi

Afin de pouvoir traquer le changement, il est très important de distinguer notre niveau de confiance avant et après la relation. Définissez donc ce niveau sur une échelle de 0 à 10 avant et après la séparation ; 0 étant j’ai aucune confiance en moi – 10 j’ai grandement confiance.

Donc notez-vous avant la relation de 0 à10, et après la relation de 0 à 10, ça vous aide visualiser le changement.

 

 

3, Reconnaître la dégradation

Vous avez remarqué combien votre confiance a diminué après la relation toxique ?

Malheureusement, ce qui arrive le plus souvent, c’est que vous vivez l’expérience de la dégradation de votre confiance. Et cette dégradation de votre confiance est logique. Pourquoi elle est logique ? Parce que vous êtes en une relation avec une autre personne.

 

Pendant la relation toxique, vous avez vécu de la manipulation, vous avez vécu des critiques. On vous a dit que c’était votre faute, que vous n’étiez pas assez, que vous étiez trop sensible, que vous étiez trop jaloux, que vous ne compreniez pas que vous étiez un problème. Si vous passez six mois, un an, dix ans dans une relation toxique, et que la personne a semé le doute en vous, c’est qu’on vous a fait du gaz lighting, c’est-à-dire du détournement cognitif. En réalité, c’est du décervelage : « Tu n’arriveras pas ! Tu fais mal les choses ! ». Et plus vous passez du temps dans une relation toxique, plus la toxicité rentre en vous, et plus ça vous affaiblit. Ça vous impacte en termes de négativité, d’énergie, d’estime, et de valeur.

 

Lorsqu’il vous crie dessus, lorsqu’il vous manque de respect, lorsqu’il y a une humiliation, forcément, votre confiance diminue. Quand on vit une relation toxique, ce n’est pas juste une relation avec une personne aux comportements malsains, c’est une relation extrêmement traumatisante où vous avez vécu des traumas à répétition, des abus émotionnels en continu et ça vous a impacté au plus profond de vous. Ces personnes toxiques ne prennent pas de responsabilité : il vous dit c’est votre faute, c’est vous le responsable, si la relation ne marche pas c’est à cause de vous, tout est votre faute.

 

Finalement, à force d’entendre ça, il y a une partie de vous qui doute de plus en plus, il y a une partie qui vit ces abus émotionnels à répétition et qui pense même inconsciemment que vous méritez ces abus.

 

 

4, Se détoxifier du trauma  

Pour redonner votre confiance, vous avez besoin de libérer des abus que vous avez vécu durant cette relation toxique, de tout ce qui impacte votre confiance, votre estime et votre perception de votre valeur.

Pour redevenir soi-même, il faut se nettoyer de ses croyances malsaines. Quand on se libère de ça et on enlève les couches d’abus couche après couche, vous commencez à respirer, à grandir, à redevenir heureux. Le prisonnier devient libre. Il faut désapprendre de ce qu’on vous a appris de négatif, ce qui n’est pas nécessaire et au contraire, ce qui vous amène dans la mauvaise direction.

 

Il existe plusieurs techniques énergétiques pour se détoxifier comme l’EFT et l’hypnose. Je partagerai mes expériences personnelles dans un prochain article.

 

 

5, Définir la confiance selon ses propres termes

C’est important de savoir ce que c’est votre définition de la confiance, car chacun la définit de manière différente. Certains me disent : « Je n’ai pas confiance parce que je n’arrive pas à passer à l’action », « Je n’ai pas confiance, parce que j’ai peur de faire ça », « Je n’ai pas confiance parce que..etc ».

Moi, je leur conseille toujours de se poser la question : « Si j’avais confiance à 100% en moi, qu’est-ce je ferais ? » « Qu’est-ce qui m’empêche d’atteindre mon souhait et mes objectifs ? » .Parfois ce sont juste des abus émotionnels, des croyances, des conditionnements, des règles mentales qui vous bloquent. Prenons l’exemple des gens qui m’avouent de ne pas confiance en eux-mêmes, parce qu’ils n’arrivent pas à quitter l’autre personne. Je me dis qu’il y a problème de confiance peut-être, mais il y a de l’emprise, il y a des peurs, il y a des blocages, il y a de la manipulation.

 

Vous voyez, il n’y a pas que la confiance, il y a d’autres choses qui viennent derrière, comme l’arbre qui cache la forêt.

6, Distinguer peur et confiance

Il y a beaucoup d’illusions autour de la peur et la confiance. Beaucoup se disent : « J’ai peur de me lancer en affaires, donc je n’ai pas confiance en moi. « J’ai peur de changer de job, donc je n’ai pas confiance en moi. « J’ai peur de le quitter, donc je n’ai pas confiance en moi. Et cela devient une règle mentale. C’est un peu comme s’il y avait lien invisible reliait tout en une équation « il y a ça = donc ça »

Mais ce n’est pas vrai. Ce n’est pas vrai, la peur et la confiance sont deux concepts différents. On peut avoir confiance, on peut avoir le trac, on peut avoir peur.

 

Nelson Mandela l’a bien dit : « Le courage n’est pas l’absence de peur mais la capacité à la surmonter ».

7, Fausses idées

Ce point est né pour changer votre état d’esprit par rapport à la confiance. C’est quelque chose que j’ai dû aussi apprendre moi-même. Quand j’ai commencé à apprendre l’hypnose et je travaillais beaucoup sur la confiance, je suis parti voir mon prof d’hypnose – c’est quelqu’un de très connu dans son domaine -, et puis j’ai dit : « Regarde, fais-moi des hypnoses, je ferme les yeux, je veux avoir plus confiance en moi ! » Sérieux, j’étais dans cet état-là. Il m’a regardé et m’a dit « ce n’est pas comme cela que ça fonctionne, c’est un processus ».

Malheureusement il y a des vendeurs de rêve partout. Des soi-disant « coaches » qui vendent la confiance comme du pain. Sur internet c’est « Confiance et unité », « Confiance absolue », « 100% confiance ».  « Payez 1000$ et vous aurez toujours confiance ! » Je trouve ça overweighted et too much.

Personnellement, je n’ai pas confiance en moi à 100%, j’ai envie de vous le dire. Et je suis arrivé à un point où je m’en fous.

8, Construire sa confiance

En huitième point que j’ai envie d’aborder c’est le fait que beaucoup pensent qu’il faut avoir confiance pour passer en action. Je trouve que ce n’est pas totalement vrai : la confiance se gagne petite étape par petite étape, petit pas par petit pas, petite action par petite action. Plus vous agissez, plus votre confiance agrandit.

Moi j’avais eu la mauvaise croyance, le mauvais état d’esprit qu’il fallait que j’ai plus confiance en moi pour passer à l’action, mais c’est faux. Pour mon livre qui va bientôt sortir j’ai tout corrigé, j’ai dû tout lire et relire. A la fin j’en avais tellement marre de lire mon livre ; toujours une petite virgule là ; une majuscule que j’ai oubliée, un point-virgule et puis là, c’est fini, il va sortir. Je sais qu’il va y avoir quelques petites erreurs là-dedans que je n’ai pas vues, même si j’ai embauché des gens pour corriger tout ça. Un moment-là, je dois le laisser aller. Je dois le laisser aller et puis avoir confiance et dire OK, quelques erreurs mais ce n’est pas grave, on y va quand même.

Vous voyez ce que je veux dire ?

 

Je n’ai pas confiance en moi à cent pourcent mais j’y vais quand même. Ce sont ces actions qui me donnent de plus en plus de confiance en moi, et même les autres me voient avec beaucoup de confiance parce je passe à l’action, parce que je suis là, dépasse ma peur, je le fais quand même, je suis persistant. Je travaille sur ce qui me bloque pour atteindre mon souhait. J’ai un objectif, j’en ai même plusieurs, et je me demande :« Qu’est-ce qui me bloque ? »  « Est-ce que ce sont des peurs, c’est des traumas passés, c’est des blocages ? »

 

En conclusion je vous invite à avoir confiance en quelque d’encore plus grand que vous. C’est ce que je suis en train de faire depuis déjà des années, c’est d’avoir confiance en la vie. Avoir confiance que tout va bien aller. Même si j’ai un problème, même si ma voiture ne fonctionne pas, même si je ne sais pas ce qui va se passer avec cette pandémie, j’ai de plus en plus confiance en la vie, et cette confiance en la vie devient plus importante que ma propre confiance en moi parce que je sais que ça va m’aider, que je vais être OK.


Ça va aller même si je struggle, car c’est tout à fait normal d’avoir des problèmes.





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page