Quoi faire face au silence d’un pervers narcissique ?

Le silence, une arme qui fait du mal

Parfois, le silence est plus douloureux que certains mots. Il pèse, il est dur à vivre et c’est une arme qu’utilisent la plupart des pervers narcissiques.
Il s’agit d’une technique de manipulation dont il est difficile de se sortir, d’autant plus si vous habitez dans le même appartement ou la même maison. Vivre avec une personne qui ne nous adresse plus la parole, qui nous ignore, qui arrête d’envoyer des textos et qui n’appelle plus fait du mal.
La plupart du temps, ce silence survient suite à une petite confrontation, une histoire à la base sans importance et celui-ci peut durer plusieurs jours, créant de l’inconfort. Psychologiquement, la situation est dure pour vous puisque vos pensées finissent par vous consumer et vous vous remettez en question : « Qu’est-ce que j’ai dit ? », « Qu’est-ce que j’ai fait de si mal ? », « Pourquoi réagit il/elle comme ça ? », « Est-ce que c’est vraiment ma faute ? ». Le silence agit alors comme une punition, le pervers narcissique vous fait croire que tout est de votre faute et que ce que vous avez fait est tellement grave qu’il/elle n’a pas d’autre choix que de se taire et de partir, vous faisant culpabiliser et vous faisant penser que vous avez fait quelque chose de mal.

Un discours et un comportement spécifique avant de pratiquer la punition du silence

Avant d’opter pour un silence et un désintérêt total, le pervers narcissique adopte souvent un type de discours précis : « À chaque fois on s’engueule de toute façon alors je vais arrêter de te parler », « Voilà, j’ai toujours tort, je sais, je me tais ».
La personne toxique adopte une attitude immature, celle de quelqu’un qui n’a pas l’intention de régler le problème, de vouloir parler pour régler la situation et améliorer les choses.
De votre côté, vous aurez alors deux types de pensées:

  • Je n’ai rien à me reprocher, c’est cette personne qui est immature, qui ne sait pas gérer les conflits.
  • Peut-être que c’est en effet de ma faute, c’est moi qui ai tort.

Le deuxième type de pensée vous amène ainsi à vous remettre en question, c’est donc vous qui allez finir par trop penser et à la fin à aller vous excuser alors que vous n’y êtes pour rien !

Les choses à ne pas faire et à faire face à ce type de comportement

L’une des premières choses que vous êtes souvent tenté(e) de faire face à ce type de réaction immature qui est de garder le silence, c’est de vouloir faire la paix. Il ne faut surtout pas aller voir la personne et lui montrer votre tristesse car son but premier est justement de vous affecter. Si vous montrer à la personne votre tristesse, le fait que son comportement à un impact sur vous, la personne a donc gagné.

La meilleure chose à faire face à ce type de comportement immature et toxique et de prendre 5 minutes pour soi, de fermer les yeux et de se poser les bonnes questions : « qu’est ce qui ne va pas dans cette situation ?, « quelle blessure cette situation réveille elle en moi ? », « est-ce que le fait que cette personne m’ignore diminue ma confiance en moi ? ». Il faut parvenir à comprendre votre ressenti face à cette situation, les émotions que celle-ci déclenche, éprouvez vous de la tristesse, de l’angoisse, de l’incompréhension, autre chose ?

Comment se libérer du silence imposé ?

Lorsque ce type de situation se produit, une solution pour vous libérer est de rechercher du fun autour de vous. Même si vous habitez avec un/une pervers(e) narcissique, il faut essayer de ne pas rentrer dans son jeu. Au lieu d’être triste, mettez de la musique dans la maison, appelez vos amis, sortez avec un ou une ami(e), prenez un rendez-vous dans un spa, faites tout ce que vous devez faire dans votre journée en essayant d’y ajouter du fun, cela vous rendra joyeux ou joyeuse. De plus, cela transmet un message à la personne toxique : « tu me fais la tête, tu boudes ? Eh bien regarde, j’ai tellement de choses fun à faire que tu pourrais me faire la gueule pendant deux mois, j’ai de quoi m’occuper et m’amuser ». Vous lui montrez que son comportement méchant et malsain ne vous atteint pas.
Une autre option un peu plus radicale mais efficace et de demander à la personne de partir et de revenir quand celle-ci aura un comportement plus mature. Celle-ci peut partir chez sa famille, chez des amis, dans un air BNB peu importe, si la situation est top dure pour vous, lui demander de partir est une option.

En conclusion, se prioriser soi-même

Même s’il faut agir comme si le comportement de la personne toxique ne vous atteignez pas, bien évidemment au fond et à l’intérieur de vous-même, cette situation vous impacte car vous restez humain. Il est difficile de voir quelqu’un que l’on aime ne plus nous parler, nous faire la tête. Cependant, il faut vraiment essayer de ne pas donner d’attention au pervers narcissique, lui montrer votre peine, votre souffrance et le fait que vous souhaitiez vous excuser, car si vous commencez comme cela, vous allez finir par rentrer dans une routine de manipulation. La personne toxique réutilisera ce processus de silence si cela fonctionne sur vous. Même si c’est difficile et peut-être un peu paradoxal, il faut vraiment essayer d’être le plus heureux possible et d’essayer de regagner de la joie et de la paix en se priorisant soi-même et ses besoins.
Cette situation de manipulation par le silence est un jeu de pouvoir et lorsque vous comprendrez comment cela fonctionne et vous rendrez compte complétement de la situation, vous verrez en fait que cette personne n’a pas les mêmes valeurs que vous et que son comportement et ses intentions ne sont pas si bonnes.
Si vous commencez à observer ce type de comportement, que la personne en face de vous cherche le conflit et surtout qu’elle ne fait rien pour arranger les choses mais au contraire vous fait la tête sans chercher à discuter, puis finit par partir en vous disant que c’est de votre faute, méfiez-vous. Ce type de comportement est un avertissement et si celui-ci se reproduit à plusieurs reprises surtout en début de relation, faites bien attention avant de vous engager. Il ne faut pas prendre ce type de situation à la légère et se dire que la personne en face est juste en colère ou qu’elle a pété un plomb sur le moment. Il ne faut pas tomber dans le piège en commençant à justifier ce type de comportement qui est malsain. Des disputes se produisent dans chaque couple, ils nous arrivent à tous de nous disputer et de bouder 10 minutes chacun dans son coin ou durant une soirée. Mais si la situation dure plusieurs jours, cela devient alors problématique et c’est à cet instant qu’il faut commencer à faire attention. Si la personne en face utilise cette méthode de punition par le silence trop souvent et longtemps, dites-vous simplement que celle-ci n’est pas faite pour vous, que vous ne possédez pas les mêmes valeurs et que vous serez mieux seul(e) que mal accompagné(e) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page