Pourquoi une relation toxique est traumatisante?

Dans cet article je voudrais vous proposer d’examiner le lien entre relations toxiques et traumas, car quand on parle de traumas, beaucoup de gens pensent qu’on peut le subir en partant en guerre ou en étant violé, mais ils ne sont pas conscients qu’une mauvaise relation avec un pervers narcissique ou une personne toxique, est également traumatisant.

 

Si vous avez vécu des humiliations à répétition, subi le traitement du silence, été victime des critiques incessantes, vous êtes senti rabaissé, – parfois ça peut aller même jusqu’à la violence physique – ce sont des abus émotionnels qui sont traumatisants.


Les études sur le traumatisme

A la fin de la deuxième guerre mondiale, lorsque les alliés avançaient, les nazis ont quitté les camps de concentration. D’Auschwitz et d’autres camps, du jour au lendemain, les nazis se sont enfuis, et les prisonniers qui étaient là se sont réveillés un matin sans aucun garde, et les portes d’Auschwitz étaient ouvertes. Deux personnes qui ont vécu ce moment très particulier ont remarqué quelque chose : les prisonniers sortaient du camp puis revenaient après quelques instants dans le camp. Cela a intrigué plusieurs personnes qui se sont demandé pourquoi ce genre de comportement ? Les portes d’Auschwitz grandes ouvertes, plus de nazis, les prisonniers qui ont subi l’enfer sortent un peu et puis retournent dans le camp.


Tout comme quand on martyrise un animal, quand on le traumatise, on le bat, on lui fait du mal etc : cet animal quand on lui ouvre la cage ne veut plus sortir. Il ne veut plus retrouver la liberté, – lorsqu’une personne subit du contrôle, de la soumission, qu’il subit un sentiment d’impuissance, une perte d’espoir, de l’humiliation, et finalement de la déshumanisation, cette personne se sent bloquée et reste prisonnier dans sa prison. Vivre une relation toxique, c’est vivre des traumatismes importants, ce qui cause à la personne de se sentir paralysé et bloqué dans la relation toxique. Plus le mal est important, plus les abus émotionnels sont répétitifs, plus la déshumanisation est profonde, plus la personne est bloquée dans cette relation.

Une relation toxique est – par définition – traumatisante. Il y a des gens qui disent : « non, j’ai vécu deux, trois ans avec un PN, ce n’est pas comme si j’avais été à Auschwitz ! » Il ne faut pas comparer les traumas. C’est important de savoir qu’une relation toxique est traumatisante, et ce sont les traumas qui nous maintiennent dans la relation. Même après avoir quitté la personne toxique, le trauma reste toujours présent à l’intérieur : on essaye de se reconstruire et tourner la page, mais les abus émotionnels vécus sont toujours présents, et on a besoin de s’en libérer pour que le trauma n’affecte plus votre vie.


C’est pour ça que parfois certaines personnes quittent une relation toxique pour retomber dans une autre relation similaire. Parce que les traumas non libérés les empêchent de sortir de ces relations toxiques.



Techniques de libération

L’EFT (Emotional Freedom Technique) ou le tapping est une technique qui sert à libérer les charges émotionnelles comme la peur, la culpabilité. En tapotant et répétant certains mots, ça vient libérer l’abus émotionnel du trauma, parce quand il y a un trauma, il y a toujours un abus émotionnel derrière. Ci-dessous vous trouverez le lien d’une séance d’EFT que vous pouvez suivre avec moi.

https://youtu.be/q61Emwsy4Uk


Je suis certifié dans une autre technique : le TRE, c’est Trauma Release Exercise qui a été mis au gout du jour par le Docteur David Berceli: Exercice de Libération des Traumas, qui enseigne à libérer les traumas mais à partir du corps. C’est vrai que le trauma, il est mental et émotionnel mais il est aussi physique, car lorsqu’on vit un trauma, il y a plein de choses qui se passent dans notre corps. Le TRE, c’est une technique pour se libérer du trauma au niveau du corps, c’est somatique et puis on tremble des muscles du psoas, vous pouvez voir ma vidéo via ce lien : https://www.youtube.com/watch?v=REdx0KRjlJg&t=40s



Je vous invite vraiment à faire ce travail pour vous libérer des traumas, des abus émotionnels afin de pouvoir vivre libre, plus léger, plus détendu, car les traumatismes, ça emprisonne. Lorsque vous vous libérez d’un trauma, vous êtes plus libre, il y a des options qui s’ouvrent à vous, qui étaient fermées avant.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page