Pourquoi il est difficile de quitter un pervers narcissique

Si vous vivez avec un pervers narcissique, vous savez qu’il est très difficile de le quitter. Bien qu’il vous rabaisse, vous méprise, vous blesse constamment, vous n’arrivez pas à sortir de la relation. Mais pourquoi donc ?

 

Pour quitter un pervers narcissique définitivement, il faut passer par quatre étapes. Chaque étape nécessite du temps et beaucoup d’efforts. Par conséquent, plusieurs personnes abandonnent le processus et restent ou retournent dans la relation.

 

Voici les quatre étapes pour quitter le pervers narcissique et des conseils pour les réussir :

 

1- Vous devez d’abord dépasser votre attachement pour lui

Plus vous passez de temps avec le pervers narcissique, plus vous vous attachez à lui. Vous pensez être amoureuse de lui mais vous êtes amoureuse d’un mirage. De l’homme charmeur et doux qu’il a prétendu être pour vous piéger dans la relation, une personne qui n’existe pas. Donc la première étape est de réaliser que vous n’êtes pas vraiment amoureuse du pervers narcissique mais que vous avez un lien d’attachement à cause de ses manipulations et des peurs qu’il a créées en vous.

 

2- Vous devez défaire ses manipulations

Le pervers narcissique vous ment et vous manipule pour renforcer son emprise sur vous. Il vous blâme pour tout le mal qu’il vous fait, vous critique constamment et vous fait croire que c’est de votre faute que la relation ne fonctionne pas. Il vous manipule tellement que vous devenez co-dépendante de lui.  Il exploite vos peurs pour vous convaincre que vous ne pouvez pas vivre sans lui. Par exemple, il va vous faire croire que vous ne pouvez pas le quitter car il est le garant de votre emprunt bancaire, que vous vous retrouverez seule si vous le quittez car vous n’êtes pas assez bien, que vous ferez souffrir vos enfants si vous divorcez, etc. Cliquez ici pour répondre aux questions et savoir si vous êtes codépendant.

 

Pour défaire ces manipulations, il faut que vous puissiez identifier les peurs et faiblesses qu’il essaye d’exploiter. Quelles sont les choses les plus importantes pour vous ? Quelles menaces vous fait-il à chaque fois que vous voulez le quitter ? C’est ces points-là sur lesquels vous devez travailler. Vous devez soit investiguer et changer la situation, par exemple pour votre emprunt bancaire ; soit vous rendre compte que ces peurs sont infondées. Par exemple, si vous divorcez d’un pervers narcissique, vous ne faites pas de mal à vos enfants mais au contraire vous les protéger d’un parent potentiellement abusif et des disputes incessantes.

 

3- Vous devez dépasser votre fatigue mentale

Si vous restez assez longtemps avec un pervers narcissique, vous commencez à vous sentir fatiguée. Ses manipulations, mensonges et humiliations absorbent toute votre énergie. Le partenaire toxique est un vampire énergétique ! Il détruit également votre estime et confiance en vous. Vous devenez donc plus sensible à ses manipulations et vous avez moins d’énergie pour le quitter. C’est un cercle vicieux… Une de mes clientes a décrit que c’était comme être un zombie qui avance dans un brouillard sans pouvoir agir, sans pouvoir être en paix.

 

Pour dépasser votre fatigue mentale et manque d’énergie, vous devez passer moins de temps avec votre partenaire toxique. Commencez à participer régulièrement à des activités sans lui, inscrivez-vous à une salle de sport, sortez boire un verre avec vos amis, allez vous balader dans un parc… Si vous pouvez, l’idéal et de passer quelques jours sans lui. Essayez par exemple de visiter de la famille ou d’organiser des vacances avec vos amis. Moins vous passez de temps avec lui, plus vous boostez votre énergie !

 

4- Vous devez abandonner vos croyances limitantes

La grande majorité des personnes que j’accompagne a eu des parents qui ont mal fait leur job…Des parents absents, contrôleurs, dominateurs, toxiques, pervers narcissiques ou encore co-dépendants. Ces parents inculquent des croyances limitantes à leurs enfants qui grandissent pour devenir des adultes qui n’ont pas confiance en soi, qui pensent devoir dire oui à tout le monde pour être aimés, qui ont peur des défis de la vie…

 

 

Avez-vous eu des parents comme ça, qui vous ont appris à douter de vous-même, à obéir, à mettre de côté vos besoins ? Ces croyances vous retiennent dans la relation toxique car elles sont renforcées par les manipulations de votre partenaire. Par exemple si vos parents vous punissaient à chaque fois que vous les contredisiez, vous avez surement peur de confronter votre partenaire et donc vous ne vous opposez jamais à ses manipulations…

 

Se défaire de ses croyances limitantes est un travail de développement personnel dans lequel vous avez besoin d’accomplir. Par exemple, moi j’ai grandi avec des parents qui ont semé le doute en moi. A chaque fois que je faisais quelque chose, ils me disaient que ce n’était pas assez bien. Donc j’ai grandi en pensant que je ne sais pas prendre de bonnes décisions. C’est une croyance limitante que j’ai améliorée mais que je continue à combattre au quotidien ! 

 

L’objectif ultime du pervers narcissique est de vous dominer, de faire de vous son esclave. Vous devez à tout prix vous échapper de son emprise pour retrouver votre liberté. Chaque personne a droit à sa dignité et au bonheur. Même s’il est difficile de quitter votre partenaire, ne baissez pas les bras, n’abandonnez pas cette démarche. Demandez à la partie courageuse en vous qu’est-ce qu’elle ferait ?  Et n’ayez pas peur de demander de l’aide à votre entourage ou à des professionnels tel que des coachs ou thérapeutes.

 

Thierry Zibi
Votre guide pour Sortir Grandi d’une relation toxique
Formation en ligne: Pour Sortir Grandi d’une Relation Toxique
thierry@thierryzibi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Sous-total
$0.00
Total
$0.00
Continuer les achats
0
Retour haut de page