Nos parents nous ont donné leurs génétiques, leurs qualités, leurs faiblesses, leurs croyances, leurs visions de voir le monde…

Mais savez-vous que nos parents nous transmettent aussi leurs feelings ?

Les feelings, les ressentis que vous vivez maintenant, à l’âge adulte ont été appris pendant votre enfance !

Quel a été le feeling, le ressenti, l’émotion, la sensation qui a prédominé pendant votre enfance? Est-ce le feeling d’avoir été aimé, respecté, la joie,  la sécurité  ou était-ce plus des feelings s négatifs : du stress, de la peur, de l’agression, de l’indifférence, d’avoir été contrôlé, manipulé, tassé, abandonné,  etc….

Personnellement, le feeling qui était le plus présent quand j’étais jeune c’était l’oppression. Je me sentais oppressé! Je voulais crier, fichez moi la paix, laisser moi vivre, lâchez-moi !

Je me rappelle adolescent que je restais dans les toilettes pendant 30 à 45 minutes, c’était le seul endroit où je pouvais me retrouver seul, au calme (Je n’avais pas de chambre, on était 3 frères, et on dormait dans le salon)

Ma mère me demandait pourquoi je restais si longtemps, et je lui disais que j’étais constipé, ce qui a un autre niveau n’était complétement faux J

Les samedis et dimanches matin, je restais un maximum de temps dans mon lit, je ne voulais pas sortir, j’étais bien sous les draps tout seul.

Vivre dans cette famille était oppressant !

J’avais un autre feeling, celui de l’insécurité, je ne me sentais pas en sécurité dans ma famille. Je tapais mes frères, mon père me tapait. Je me sentais « insécure »

La même chose qu’avec les croyances, conditionnements, programmations. Les feelings restent en nous. C’est-à-dire que même après avoir quitté mes parents, je me sentais oppressé et « insecure».

J’ai intériorisé ces feelings, un peu comme s’ils me collaient à la peau.

Le problème avec ces feelings négatifs qui ont été intériorisé, c’est que même si votre vie va bien, vous ressentez ces feelings négatifs!

Je vous propose de répondre à 3 questions:

1- Prenez une grande inspiration. Repensez à votre enfance / adolescence et laisser monter le feeling le plus ressenti pendant votre enfance. Fermez les yeux 10 secondes et laisser monter le ou les feelings.

2- Que ressentez-vous aujourd’hui avec votre partenaire, Quel est le feeling en sa présence? Fermez les yeux 10 secondes et laisser monter le ou les feelings

3- Comment vous sentez-vous quand vous êtes seul ou célibataire?

Dans mon cheminement spirituel, j’ai remarqué que le plus difficile pour moi ça été de changer mes feelings. Et je continue de le faire.

Je n’ai pas trouvé de méthode miracle, ce n’est pas comme un bon conseil d’un mentor ou une hypnose pour changer une croyance.

Pour changer un feeling négatif, vous avez besoin de ressentir un feeling positif plusieurs fois par jour et pendant plusieurs semaines.

Donc si un des feelings que vous avez ressenti pendant votre enfance/adolescence c’est celui de  l’abandon. Vous avez besoin plusieurs fois par jour de ressentir de l’amour pour vous-même et ceci pendant plusieurs semaines.

Personne ne peut faire ce travail pour vous ! Vous avez besoin de ressentir les bons feelings dans votre corps. C’est pour cela que beaucoup de guides spirituels vous invitent à ressentir de la gratitude. Parce que ce feeling de gratitude est un puissant feeling qui remplacera l’ancien mauvais feeling.

C’est le feeling qui détermine votre attitude et comme Tony Robbins le dit « Ton attitude, c’est ton altitude »

Alors le truc c’est que même si vous êtes dans la merde actuellement. Une des choses que vous devez faire, c’est ressentir le feeling que vous rêvez de ressentir afin d’avoir la bonne attitude, la bonne altitude, la bonne vision afin de prendre la bonne action.

Un des feelings que j’ai développé pour moi c’est un feeling que j’appelle le « high » C’est un dose d’amour, une dose de paix et une dose de joie que j’ai combiné ensemble.

Si vous êtes dans une relation  Toxique, que vous êtes complètement perdu, que le doute vous a envahi ….Ressentez ce feeling d’assurance, rappelez-vous un moment dans votre vie ou vous étiez sur de vous et ressentez de nouveau ce feeling (le mental ne vous sert à rien, juste ressentir)

Si vous vous sentez contrôler par un de vos parents, ressentez la liberté.

Alors je vous invite à utiliser la technologie pour vous aider, à mettre une alarme aux 4 heures sur votre téléphone et de ressentir une sensation positive inverse à celle que vous vivez.

L’autre option, c’est de ressentir l’amour et la gratitude. Ces 2 feelings sont des valeurs «surs»

Thierry Zibi, Thérapeute

thierry@thierryzibi.com

www.thierryzibi.com