Je pense être une personne toxique, que faire ?

Je pense être une personne toxique, que faire ?

Lorsque l’on aborde le sujet des personnes toxiques, plusieurs situations peuvent exister :

·       Je vis ou j’ai vécu avec une personne toxique et j’en souffre. J’ai du mal à gérer mes émotions et je reste attaché au passé.

·       Je pense être une personne toxique car quelqu’un de mon entourage me l’a dit ou parce que j’ai des difficultés inexpliquées dans mes relations avec les autres. Le terme toxique étant presque devenu « tendance » en ce moment.

·       Je suis réellement une personne toxique ou un pervers narcissique mais dans ce cas, il y a peu de chances que je me retrouve ici ! Malheureusement ce type de profil n’a pas de recul sur sa personnalité et n’a donc pas conscience de sa toxicité pour les autres et pour lui-même. 

L’importance de la prise conscience

Vous pensez être une personne toxique ? Rassurez-vous, c’est le premier signe que vous ne l’êtes pas ou plus tout à fait.

En effet, la « vraie personne toxique » n’a pas conscience de son état. Si vous avez ce type de doutes, c’est déjà que vous avez fait une partie du chemin.

Vous avez peut-être des comportements toxiques, qui font souffrir vos proches et vous aussi :

·       Vous criez sur votre conjoint ou vos enfants

·       Vous sortez des phrases blessantes sans raison

·       Vous mentez à votre entourage

·       Vous êtes contrôlant à l’égard d’une ou de plusieurs personnes

·       Vous imposez à vos proches votre état émotionnel négatif

Dans tous les cas, vous faites déjà un travail sur vous en essayant de comprendre ce qui vous arrive. Vous faites l’effort de vous demander « pourquoi j’agis de cette façon ? », « pourquoi je lui ai fait du mal ? » : c’est un bon début !

Aller plus loin dans l’analyse

Une technique que je trouve très constructive et que j’aime utiliser avec mes patients, c’est la visualisation.

Lorsqu’une personne me confie un épisode où elle pense avoir fait souffrir un ou plusieurs de ses proches, nous visualisons cette scène ensemble.

Une première fois, tel que la scène s’est produite, avec le comportement incorrect. Une deuxième fois, en imaginant adopter une meilleure attitude. Cela permet de réfléchir à comment nous aurions aimé agir, ce que nous voudrions changer.   

Une autre technique plus avancée, c’est de visualiser la personne que l’on a fait souffrir devant nous. Il faut alors prendre le temps de repenser à tout le mal qu’on lui a fait et se représenter ce mal sous la forme que l’on souhaite. Cela peut être une couleur sombre qui grossit à mesure que l’on se remémore tous les mauvais moments. Une fois cette étape passée, il faut ensuite reprendre le mal pour nous et l’intégrer à notre cœur pour le dissoudre.

Et si vous vous trompiez complètement ?

Certaines personnes pensent être toxiques alors que c’est faux. Tout simplement car un partenaire ou un parent lui a fait des reproches dans ce sens. Ce type de culpabilisation peut justement résulter de la manipulation par une personne toxique.

De plus, si vous avez régulièrement été exposé à ce type de remarques, interrogez-vous :

·       « Tu es belle mais qu’est-ce que tu es stupide »

·       « T’es un bon à rien, je me demande comment tu vas faire pour te débrouiller sans moi »

Vous êtes peut-être du côté de la victime et non du pervers narcissique !

Des pistes pour s’en sortir ?

Vous voyez tout en noir, vous vous plaignez, vous êtes négatif… J’étais comme ça moi aussi. Le problème c’est que notre état émotionnel est lié à notre environnement, à la situation extérieure.

Dans ce cas-là, l’exercice de gratitude peut vous aider. Changez votre vision négative des choses en positif. La gentillesse d’une personne qui vous laisse passer, une autre qui vous tient la porte, d’autres encore qui vous viennent en aide bénévolement… Ce sont des choses qui méritent elles aussi votre attention.

Plus nous nous focalisons sur les choses négatives, plus notre cerveau voit les choses en noir. C’est comme lorsque l’on décide d’acheter un modèle de voiture, on se met à en voir partout dans la rue ! C’est la même chose avec le négatif : les abus, la corruption et la manipulation existent, mais des choses bien arrivent aussi tous les jours !

Si vous ne le voyez pas, c’est toute votre programmation qu’il faut changer, ou votre système de croyances. Vous pouvez le faire seul en écoutant des séances d’hypnose ou en pratiquant l’E.F.T. (Emotional Freedom Techniques), la technique de liberté émotionnelle.

Personnellement, l’E.F.T que l’on appelle aussi le tapping en français m’a beaucoup aidé. Je vous conseille d’ailleurs d’entrer la requête « tapping + colère » sur YouTube.

L’importance de relativiser

Vous n’arrivez pas à relativiser, à oublier le négatif ?

Un collègue fait une erreur qui impacte votre travail ? Votre enfant casse un objet ? Il faut savoir passer à autre chose. Ce n’est pas grave, apprenez à pardonner aux autres et à vous-même. Nous ne devons pas laisser ces petits incidents envahir nos pensées toute la journée. 

Cette façon de voir le pire et de ne pas réussir à s’en débarrasser peut aussi nous avoir été transmise par nos parents.

En dehors de ça, la confiance en soi ou l’estime est quelque chose d’important. Identifier mes valeurs, m’éloigner des personnes qui me rabaissent, apprendre à m’aimer m’ont personnellement beaucoup aidé.

Faire des petites actions au quotidien pour booster sa confiance, s’est investir en soi, comme une formation spirituelle. Avoir un coach ou un mentor peut être capital pour nous guider dans cette démarche.

Grâce à cela, on devient une personne bienveillante avec les autres, mais qui sait aussi penser à elle ! Évidemment, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse avec le narcissisme.

Un dernier conseil que j’aimerais vous donner ? Avoir un mantra, une phrase positive que vous vous répétez et surtout que vous ressentez !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page