Je ne crois pas en moi !

Je ne crois pas en moi !

Je ne crois pas en moi !

Lorsque j’étais plus jeune, je me sentais souvent critiqué, rabaissé, découragé, contrôlé, manipulé, évincé. J’étais persuadé que mes parents ne croyaient pas en moi. J’ai fini par intérioriser cette croyance. Je ne croyais plus en moi-même et ne me faisais pas confiance.

Adulte, je ne crois toujours pas en moi. Une partie de moi tente de me féliciter, me rappeller que j’ai réalisé telle ou telle chose extraordinaire, que j’ai fait des études supérieures, que je suis intelligent, que j’ai gravi les échelons dans ma profession, etc. Mais en réalité, le sentiment et discours qui domine au fond de moi est : « je ne crois pas en moi! ».  Ce sentiment qui fait qu’on se sente démuni, incapable, incompétent;  qui nous dit qu’on n’a pas ce qu’il faut, que la vie ne veut pas de nous…

A cause de ce manque de confiance en moi, j’ai peur de prendre des décisions, peur de faire de mauvais choix. Je suis paralysé à l’idée de décider, de trancher. D’ailleurs mon attention n’est même pas dirigée sur « Quel est le meilleur choix à faire ? ». Je concentre toute mon attention sur « Ne fais pas d’erreur ! Ne prends pas la mauvaise décision ! »

Je ne crois pas que je suis capable de prendre les bonnes décisions, alors je délègue ce pouvoir aux autres. Je les laisse choisir à ma place, comme s’ils comprenaient les choses mieux que moi. Plus ma confiance en moi s’effrite, plus je concède mon pouvoir aux autres (mes parents, mon partenaire, amis, etc.) et les laisse me diriger. Et plus les autres me contrôlent, moins j’ai confiance en moi. C’est un cercle vicieux.

Je ne crois pas en moi !Ainsi, pour me persuader que j’ai de la valeur et combler ce manque de confiance en moi, mon mental crée une illusion de grandeur et de puissance. Il me dupe en me faisant croire que je contrôle les autres, me place dans un monde d’évasion (rêverie extrême). Il me pousse à devenir perfectionniste pour compenser. Par conséquent, ma valeur n’est plus intrinsèque. Elle fluctue en fonction de mes accomplissements, diplômes, argent, réussite sociale ou professionnelle, nombre d’amis sur Facebook, etc. Des choses tangibles que le mental va pouvoir utiliser pour contrebalancer cette croyance et ce sentiment interne : « je ne crois pas en moi ! ».

Tout cela à cause d’une phrase qu’un père a répétée à son fils, qui l’a crue et internalisée « Tu n’es qu’un bon à rien, tu ne réussiras jamais rien dans ta vie ! » …

Lorsque j’ai réalisé ceci, je me suis retrouvé face à deux choix :  soit j’accepte ce cercle vicieux et joue ma vie petit; soit je me secoue, me rebelle et me convaincs que « NON, je crois en moi! ».

 

Thierry Zibi
Votre guide pour Sortir Grandi d’une relation toxique
Formation en ligne: Pour Sortir Grandi d’une Relation Toxique
thierry@thierryzibi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Sous-total
$0.00
Total
$0.00
Continuer les achats
0
Retour haut de page