Comment arrêter de négocier avec un pervers narcissique

arrêter de négocier avec un PN

Récemment, un client est venu me voir car un membre de sa famille lui volait de l’argent. Il avait déjà dépensé des fortunes en avocats et il ne savait plus quoi faire pour négocier avec cette personne. Cette anecdote m’amène aujourd’hui à vous expliquer pourquoi il faut arrêter de négocier avec un pervers narcissique.

Le pervers narcissique ne veut pas négocier avec vous

Le pervers narcissique ne veut pas négocier avec vous. Il veut simplement gagner, contrôler la situation. Il n’est pas du tout en capacité de négocier et n’a que faire de vos demandes. Cela me fait penser à une femme qui est venue me trouver car elle voulait divorcer, mais auparavant elle voulait trouver un arrangement. Le résultat, c’est qu’elle s’est épuisée dans cette fausse négociation, et ensuite elle n’avait plus la force pour aller jusqu’au tribunal.

Récemment, un client est venu me voir car un membre de sa famille lui volait de l’argent. Il avait déjà dépensé des fortunes en avocats et il ne savait plus quoi faire pour négocier avec cette personne. Cette anecdote m’amène aujourd’hui à vous expliquer pourquoi il faut arrêter de négocier avec un pervers narcissique.

Faites une « vraie-fausse négociation »

Ce qu’il faut faire avec un pervers narcissique, c’est une vraie-fausse négociation. C’est-à-dire que vous allez faire mine de négocier, mais en fait vous savez où vous vous voulez aller. Vous devez avoir « une main de fer dans un gant de velours ». En effet, une personne normale voudra réellement trouver une solution gagnant-gagnant, alors qu’une personne toxique pensera « Ok il veut négocier, donc je vais pouvoir l’arnaquer ».

Dans le cas d’un divorce par exemple, il vaut mieux parfois aller jusqu’au tribunal plutôt qu’essayer de négocier à l’amiable auparavant. Une femme est venue me voir un jour juste avant de signer pour le divorce. Elle me racontait qu’elle avait déjà fait beaucoup de concessions, dans l’espoir que la situation s’arrange. Ce à quoi je lui répondais : « Cela fait vingt ans qu’il vous promet des choses, qu’il ne tient pas parole, pourquoi croyez-vous que cette fois il tiendra parole ? » Des personnes négocient comme cela pendant des années.

Vous voulez négocier ? Fixez une deadline

Excusez-moi cette anglicisme, mais il est important de fixer une date limite à la négociation. À quelqu’un qui vous dit par exemple « OK je pars, mais laisse-moi le temps de trouver un appartement », dites-lui de se débrouiller pour trouver une chambre, un Airbnb ou je ne sais quoi. Si vous acceptez sa requête, cela risque de durer des mois, il va vous dire « Tu sais, c’est compliqué de trouver un appartement », et vous ne serez jamais débarrassée. Gardez en tête qu’un pervers narcissique ne tient pas ses promesses, il n’a aucun honneur, il se fiche juste de vous.

C’est pareil dans le cas d’une vente de maison suite à un divorce. Le pervers narcissique vous dira qu’il ne peut pas vendre la maison maintenant car il faut d’abord faire des travaux, mais qu’il préfère attendre l’été pour faire les travaux, etc. Négocier avec un pervers narcissique, c’est lui ouvrir la voie à la manipulation. Il voit cette négociation comme une occasion supplémentaire de vous manipuler.

Faites une « vraie-fausse négociation »

Ce qu’il faut faire avec un pervers narcissique, c’est une vraie-fausse négociation. C’est-à-dire que vous allez faire mine de négocier, mais en fait vous savez où vous vous voulez aller. Vous devez avoir « une main de fer dans un gant de velours ». En effet, une personne normale voudra réellement trouver une solution gagnant-gagnant, alors qu’une personne toxique pensera « Ok il veut négocier, donc je vais pouvoir l’arnaquer ».

Dans le cas d’un divorce par exemple, il vaut mieux parfois aller jusqu’au tribunal plutôt qu’essayer de négocier à l’amiable auparavant. Une femme est venue me voir un jour juste avant de signer pour le divorce. Elle me racontait qu’elle avait déjà fait beaucoup de concessions, dans l’espoir que la situation s’arrange. Ce à quoi je lui répondais : « Cela fait vingt ans qu’il vous promet des choses, qu’il ne tient pas parole, pourquoi croyez-vous que cette fois il tiendra parole ? » Des personnes négocient comme cela pendant des années.

Vous voulez le quitter ? Quittez-le !

Si vous prenez la décision de le quitter, dites-lui simplement « Je te quitte ». Il changera alors de comportement et se montrera soit plus gentil soit plus agressif afin de vous faire plier. Tenez bon. Écrivez par exemple un mot disant « Chéri je te quitte » et partez. N’essayez surtout pas de négocier. Négocier serait comme tourner en rond indéfiniment et vous laisser manipuler. Vous devez sortir de ce mode « négociation » afin de casser ce processus qui mène nulle part et reprendre votre pouvoir. Les négociateurs professionnels savent très bien où ils veulent aller, vers où ils veulent emmener la personne avec qui ils négocient. Gardez cela en tête et ne vous laissez pas démonter par la personne toxique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page