Comment arrêter de donner à un pervers narcissique

Comment arrêter de donner à un pervers narcissique

Un début de relation souvent idyllique

Le début d’une relation toxique se caractérise souvent de la manière suivante : le compagnon ou la compagne toxique donne énormément : beaucoup d’attention, beaucoup d’amour, beaucoup de flatterie et de compliments. Alors forcément, de votre côté, vous donniez beaucoup aussi… Seulement, avec le temps, la personne toxique commence à donner moins et à réduire au fur et à mesure toutes les attentions du début, vous donnant l’impression de devoir compenser de votre côté et de devoir donner encore plus pour espérer retrouver ces attentions. Sans que vous vous en rendiez compte, l’écart se fait alors de plus en plus grand, vous donnez de plus en plus pour ne rien recevoir en retour.

 

Donner, jusqu’à devenir dépendant affective

Vous finissez par penser que vous avez besoin de donner davantage pour recevoir en retour, pour « mériter » recevoir. Cette croyance soutient ce que l’on appelle la dépendance affective, vous vous sentez obligé de donner toujours plus pour recevoir en retour. Vous vous rendez peut-être compte de la situation et décidez de donner un peu moins, mais dès que vous procédez de cette façon, le pervers narcissique décide alors de ne plus rien donner du tout dans le but de vous punir, de vous faire culpabiliser. Et vous retombez dedans, en vous disant qu’il faut alors donner plus et vous rattraper, vous devenez alors dépendant.

 

Comment faire pour moins donner au pervers narcissique ?

Il faut adopter une solution radicale, c’est-à-dire moins donner voir ne plus donner à la personne toxique et accepter que celui-ci/celle-ci donne également moins en retour. C’est la seule manière qui permettra de réduire l’écart entre ce que vous donnez et ce que la personne toxique donne (ou plutôt ne donne pas !).
Si vous êtes une personne généreuse de nature et souhaitez donner au quotidien, il faut alors apprendre à le faire mais aux gens qui le méritent, qui vous apportent également des bonnes choses en retour, par exemple vos amis. Le pervers narcissique a peut-être essayé de vous couper de ces amis à qui vous donniez beaucoup avant et qui vous rendaient la pareille, afin que vous concentriez toute votre attention sur lui et lui seul. Il est donc temps d’inverser la donne et de recontacter vos amis, votre famille, vos proches, ceux que vous aimez, qui vous méritent et qui vous permettront de réenclencher ce transfert d’énergie positive et d’amour dans un schéma donnant-donnant.

 

Réalisez que vous méritez ce qu’il y a de mieux

 

Le pervers narcissique vous fait ressentir que vous méritez peu d’amour, ce qui est totalement faux. Si vous souhaitez donner de l’amour, de l’attention, du temps, il faut le faire pour des personnes qui en valent la peine et qui vous procurent du bien en retour (amis, famille, inconnus dans des centres de bénévolats, etc…). Il faut cesser le jeu du « il/elle me donne un petit peu, je donne un peu aussi ». Il faut donner sans attendre en retour mais aux bonnes personnes, celles qui vous procureront du bien et qui vous feront ressentir du positif et du bien-être en vous donnant en retour. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page