Ce n’est pas de votre faute

Aujourd’hui j’ai envie de vous dire que « Ce n’est pas de votre faute », car malheureusement dans une relation toxique, le pervers narcissique essaye toujours de nous faire croire que si les choses ne fonctionnent pas, c’est finalement de votre faute. Et ce n’est pas le cas !

 

 

La projection

Une personne toxique ne veut jamais prendre sa responsabilité, et pour l’éviter, elle va projeter tout le mal sur son partenaire : donc l’autre n’est pas assez bien, pas assez intelligent, tout est de sa faute. Le pervers narcissique se trouve et se positionne en tant qu’être parfait, et dans son image les fautes et les imperfections ne sont pas reconnues, du coup il les projette sur son partenaire, et utilise la manipulation pour nous faire croire que si la relation ne fonctionne pas, c’est nous qui en sommes responsable – il va le répéter tellement de fois qu’à la fin on commencera à douter de nous-même et on va finir par accepter que tout est vraiment de notre faute. A force d’entendre de telles accusations le doute et la confusion s’instellaeront dans notre esprit.

 

 

Le doute

Quand le doute s’installe et commence à grandir, nous avons tendance à faire plus d’effort pour contenter notre partenaire, on va essayer de changer d’avantage, on va s’oublier encore plus pour prioriser les besoins de l’autre à la place des siens. On va accepter plus de compromis qu’avant par peur de se sentir coupable. Ainsi la manipulation se met en route, car on va accepter de plus en plus l’inacceptable, pensant que c’est nous qui devons faire encore et encore plus d’efforts dans la relation, et c’est l’un des plus grands problèmes avec les pervers narcissiques : c’est qu’ils essayent de tout nous prendre : notre énergie, notre amour, notre joie de vivre, notre liberté de vivre. Il veut un maximum, donc il nous met dans une situation où on pense être obligé de lui donner encore plus.

 

La relation saine

Dans une relation seine, les choses se construisent à deux : ce n’est pas une personne qui donne et l’autre prend tout, mais c’est mutuel. Si votre partenaire vous accuse de tout, vous devez d’abord vous libérer de ces doutes qu’il a installés en vous : à l’aide d’un spécialiste vous pouvez déconstruire ces croyances grâce aux questions comme « Qui est celui qui critique l’autre ? Qui rabaisse l’autre ? Qui dénigre ? Qui fait des remarques désobligeantes ? » etc.

Comme l’expression dit «il faut être 2 personnes pour créer une bonne relation, mais une seule pour tout foutre en l’air ».

Si vous souhaitez vous libérer et reconstruire votre vie, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page