8 règles pour prévenir une relation avec un pervers narcissique

8 REGLES POUR PRÉVENIR une relation toxique

Dans cet article je souhaiterais vous présenter quelques règles à suivre afin de prévenir une relation avec un pervers narcissique. Quel est le « mindset » à adopter, dans quel état d’esprit faut-il se mettre afin de construire une belle relation et éviter les relations destructrices ? Voici donc les 8 règles à adopter afin de prévenir une relation toxique.

Règle n°1 : Trouver un partenaire qui vous correspond

C’est la grande question ! Et peut-être vous demandez-vous : « D’accord, mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? ». On pourrait résumer cela à une question : « Auriez-vous réagi de la même manière que votre partenaire si vous aviez vécu la même situation ? ». En effet, s’entendre avec une personne signifie souvent voir les choses avec le même regard et agir de la même manière face à une situation donnée. Il est donc important d’analyser ce que l’on aurait fait face à cette situation : aurait-on extériorisé nos émotions ou au contraire les aurait-on gardées pour nous, aurait-on essayé d’arranger les choses ou aurait-on gardé le silence ?

Règle n°2 : Prendre le temps avant de s’engager

C’est une règle d’une extrême importance. De nos jours, on a tendance à vouloir tout, tout de suite. On est habitué, avec les réseaux sociaux, à une grande réactivité, on s’attend à une réponse presque immédiate quand on met un post sur Facebook ou lorsqu’on envoie un texto. Les pervers narcissiques veulent à tout prix accélérer la relation afin de vous « envoûter » et ne pas vous laisser le temps de découvrir qui ils sont vraiment. Donc, si vous avez affaire à quelqu’un qui ne respecte pas vos frontières, qui par exemple ne comprend pas que vous ne puissiez pas lui répondre car vous êtes au travail par exemple, cela doit vous alerter. Idem si cette personne ne vous parle pas d’elle, si elle vous fait des compliments tout le temps, ce sont des signes de manipulation.

Règle n°3 : Accepter l’évolution de la relation

Une relation est toujours formidable au début, et peut-être un peu moins par la suite. Or, on a souvent tendance à s’accrocher à ce qu’était la relation au début et ne pas accepter que celle-ci puisse évoluer. Il faut prendre en compte l’évolution d’une relation, que ce soit une relation amoureuse, professionnelle ou autre.

Règle n°4 : Faire preuve de respect

Le respect constitue la base d’une relation. S’il y a un manque de respect, que ce soit des mensonges, des tromperies, du dénigrement ou autre, la question est de savoir si on est prêt à accepter l’inacceptable ou pas. Si on a commencé à tolérer l’inacceptable, il devient difficile de faire marche arrière par la suite. C’est comme avec un enfant : si vous le laissez prendre de mauvaises habitudes, il sera compliqué de le remettre dans le droit chemin par la suite.

Encore une fois, il faut accepter l’évolution d’une relation : au début, la personne se présente sous son meilleur jour, c’est pour cela que la relation paraît géniale. Un pervers narcissique va faire la même chose, il va être attentif à vos désirs, vous complimenter. C’est après que les choses se gâtent, par exemple lorsque vous emménagez avec lui.

Règle n°5 : Ne jamais devenir le banquier de votre partenaire

Construire une relation amoureuse est déjà compliqué, alors inutile de la compliquer davantage avec l’argent. Ne devenez pas le partenaire financier de votre partenaire amoureux ! Certains vont vous proposer par exemple de financer des investissements car ils n’ont pas l’argent. Ne tombez pas dans ce piège. C’est d’ailleurs là une autre caractéristique des personnes toxiques : l’argent est primordial pour eux. Ils peuvent même essayer de contrôler l’autre en lui demandant de ne pas travailler, afin de créer une relation de dépendance par l’argent. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas du tout investir avec votre partenaire. Simplement, ne le faites pas au début de la relation.

Règle n°6 : Ne pas être au service de l’autre

Il est important que chacun apporte une part égale dans la relation. Au début, on peut apporter un peu plus : c’est la phase de drague, celle où on se montre sous son meilleur jour. Mais au bout d’un moment, il faut équilibrer à 50-50%. Le pervers narcissique va respecter cette égalité au début, puis va en faire de moins en moins au fur et à mesure et va même pousser l’autre à faire de plus en plus de choses. Aujourd’hui tout le monde travaille, il n’est donc plus justifié pour un homme de demander à la femme de faire toutes les tâches ménagères sous prétexte que c’est lui qui amène l’argent à la maison !

Règle n°7 : Ne pas croire les belles promesses

J’ai connu plusieurs personnes qui ont toujours des idées, fourmillent de projets et assurent qu’ils vont devenir riches grâce à l’entreprise qu’ils sont en train de créer. Ils vous promettent une vie de rêve, d’aller habiter à Hawaii… Ou alors ils vont vous vendre leur passé : « Avant j’étais Président de telle entreprise, je faisais ça, je suis allé là… ». Cela me fait penser à un technicien qui un jour est venu chez moi pour réparer mon électroménager. Il a passé une demi-heure à me parler de tous les métiers qu’il avait exercés. C’est intéressant, car cela montrait qu’il vivait dans le passé, qu’il ne voulait pas construire dans le présent.

Règle n°8 : Ne pas laisser l’autre avoir de l’autorité sur vous

C’est un point très important : il ne faut pas laisser son partenaire avoir une quelconque forme d’autorité sur soi. Il faut refuser que l’autre ait du pouvoir sur soi, comme un policier qui a le pouvoir de nous arrêter ou de nous contrôler.

En conclusion

L’état d’esprit que l’on adopte au début d’une relation est donc fondamental pour la suite. Il ne faut surtout pas entrer dans une relation pour de mauvaises raisons : je dois faire un enfant car après il sera trop tard, j’en ai marre d’être seul(e)… Il ne faut pas non plus se dévaloriser et penser qu’on ne trouvera pas la bonne personne parce qu’on est trop comme ceci ou comme cela. Il ne faut pas croire ces pensées négatives, car elles nous empêchent de faire les bons choix. Je terminerais cet article par un dicton que je trouve sympathique : « Les hommes c’est comme les melons, il faut en tâter plusieurs pour trouver le bon ». C’est aussi valable pour les femmes 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0
Retour haut de page